• 04/05/2011 (7)

    04/05/2011 (7)

                Mais Christina grimpa sur lui et le coupa en l’embrassant fougueusement. Scott lui répondit aussitôt puis coupa court afin de reprendre son souffle.

    « Ouaho. Je t’ai beaucoup manqué, tu ne peux le nier, dit-il essoufflé

    -        Et moi ? Est-ce que je t’ai manqué ?

    -        Beaucoup oui, lui sourit-il. »

     

    04/05/2011 (7)

                Heureuse de l’entendre dire, elle se jeta de nouveau sur ses lèvres tout en déboutonnant sa chemise.

     

    04/05/2011 (7)

    « Tu … Tu es vraiment sûre que c’est ce que tu veux ? L’arrêta-t-il une fois de plus

    -        Alors, écoute-moi bien mon coco ! Cela fait un mois qu’on sort ensemble et on n’a toujours pas fais l’amour ! S’énerva-t-elle tout en ouvrant la chemise du jeune homme en faisant sauter les derniers boutons. Tu as envie de moi et j’ai envie de toi, alors pourquoi devons-nous attendre ? On n’est plus au XIXème siècle, merde !

    -        Scott la regarda avec des yeux ronds, stupéfait.

    -        Tu vas me baiser oui ou non ? Car je n’en peux plus là, reprit-elle d’un ton plus calme en matant le torse parfait de son petit-ami.

    -        A vos ordres, déclara-t-il simplement en se jetant sur ses lèvres. »

     

    04/05/2011 (7)

    Il parcourut le corps bouillonnant de la jeune femme avec ses mains alors qu’elle finissait de le débarrasser de sa chemise. Scott lui ôta rapidement son haut et dégrafa son soutien-gorge qu’il fit ensuite glisser le long de ses bras. Il dézippa son jean et inséra ses doigts dans son string pour venir caresser la petite fente déjà toute humide. Christina accentua son baiser et se releva légèrement pour qu’il ait un accès plus facile. Les doigts de Scott agacèrent son petit bouton d’amour, provoquant de légers soubresauts chez la jeune femme.

     

    04/05/2011 (7)

    Christina fit de même. Ses doigts graciles pénétrèrent dans le caleçon et enveloppèrent le membre turgescent, d’une taille plutôt impressionnante, tout en y appliquant un délicat mouvement du poignet. Scott soupira de contentement contre ses lèvres. Alors qu’elle accélérait son mouvement de poignet, il fit pénétrer un de ses doigts dans l’écrin humide et embrassa tendrement ses seins. Christina se mit à gémir de contentement.

     

    04/05/2011 (7)

    « Passons aux choses sérieuses maintenant, déclara Scott d’une voie rauque, les yeux assombris par le désir. »

                Il se leva en portant sa petite-amie et se dirigea vers sa chambre sans cesser un seul instant de l’embrasser. Il passa ensuite le seuil de la porte et la referma derrière lui à l'aide de son pied.

     

    04/05/2011 (7)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :