• 05/07/2011 (2)

    *Kylian*

    05/07/2011 (2)

    Quelques temps plus tard, en ressortant des toilettes, j’eus le malheur de croiser Elena, mon ex-petite-amie. Super … Je n’avais aucun moyen de l’éviter.

     

    05/07/2011 (2)

    « Salut, me dit-elle.

            Salut, répondis-je peu enclin à poursuivre la conversation.

            Alors, tu as parlé à Jason ? Car j’ai l’impression que non.

            Oui, nous avons discuté d’Alizée si c’est ce que tu veux savoir.

            Et ?

            Et on fait table rase du passé et on avance. Ça ne sert à rien de ressasser. Je pense que j’ai été suffisamment puni. »

     

    05/07/2011 (2)

    En disant ces mots, je ne pu m’empêcher de jeter un œil à Raven, en pleine discussion avec Beth et Quinn. Elle riait et semblait heureuse. Elena suivit mon regard.

     

    05/07/2011 (2)

    « Tant que tu souffres, c’est tout ce qui m’importe. Après ce que tu as fait à ma cousine, c’est tout ce que tu mérites et je suis ravie que Raven sache vraiment qui tu es. Bref, je te souhaite bonne continuation dans ta vie Kylian, j’espère que tu ne referas pas les mêmes erreurs à l’avenir.

            Ce fut un plaisir Elena, répondis-je froidement.

            En espérant qu’on ne se recroise pas. »

     

    05/07/2011 (2)

    Et sur ce, elle s’en alla. Mais quelle peste ! Il va falloir que je demande à chaque fois à Beth si Elena est présente dorénavant. En espérant qu’elle fasse ses études le plus loin possible de Detroit. Je ne sais pas, la Chine par exemple ! Ils adorent se colorer les cheveux là-bas ! Après le bleu, elle pourrait essayer le violet. Après tout, c’est une sorcière dans l’âme, ça lui conviendrait parfaitement.

     

    05/07/2011 (2)

    En milieu de soirée, Beth demanda le silence et leur fit un discours d’adieu. Elle souhaitait à tous le meilleur à l’avenir et espérait qu’ils allaient, chacun à leur manière, réaliser leurs rêves. Ils le méritaient. Ils avaient peut-être tous fait des erreurs à un moment donné, mais ils méritaient d’être heureux. Certes, ils allaient lui manquer mais elle promit qu’elle rentrerait de temps en temps à Detroit et quand elle le ferait, ils devaient s’attendre à la voir débarquer sans prévenir. Ils étaient au courant et ils ne pourront pas se défiler !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :