• 3

    3

    Alors qu’il nous avait rejoint, mon protecteur se présenta.

    “Princesse, s’agenouilla-t-il, je me nomme Kayden, je suis votre protecteur et je sacrifierai ma vie pour sauver la vôtre dans le besoin.”

    Devant ce discours je ne su quoi répondre, il ne me connaissait pas et il était prêt à mourir pour moi ! Non mais il est dingue !

     

    3

    “Euh … D’accord, moi c’est Elyon, ne sus-je pas quoi dire d’autre.

    - Je sais, merci, releva-t-il la tête en me regardant sévèrement. Oulà ! Toi et moi ça ne va pas le faire …

    - Bon, reprit Caleb, puisque les présentations sont faites, va faire le tour des nobles qui sont présents. Ensuite tu pourras aller à l’étage où tes amis t’attendent …

    - D’ac, à tout à l’heure tonton !”

     

    3

    Je savais qu’il n’aimait pas quand je l'appelais tonton devant toutes ces personnes hauts placées mais après le coup qu’il vient de me faire, je n’avais pas hésité une seule seconde. Sur ce, j’allais voir ces fameuses personnes, Kayden sur mes talons.

     

    3

    Une demi-heure plus tard, j’avais fait le tour de la salle et j’allais enfin pouvoir décompresser.

    Je montai les escaliers et la présence de Kayden m’agaçait. On aurait dit un fantôme, il n’avait pas ouvert la bouche depuis tout à l’heure !

     

    3

    “Tu ne parles donc jamais ?

    - Ce n’est pas mon boulot, répondit-il sèchement.

    - Ok … Soupirai-je. Salut la compagnie ! Fis-je en entrant.

     

    3

    - Joyeux anniversaire !!

    - Merci ! Kayden, je te présente Cassandra ma meilleure amie.

     

    3

    - Appelle-moi Cass …”

    Il ne répondit rien.

     

    3

    “Voici Juan et Steeve, deux amis du lycée, continuai-je les présentations.

    - Salut !

    - Lycée de bourge oui … Souffla Kayden tout bas pour que je sois la seule à l’entendre.

    Je lui jetai un regard noir.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :